Danser la vie

de Claude Cohen-Boulakia

Parution 8 octobre 2013

Disponible

€ 13

1€
Ce site utilise PayPal - Le bouton ACHETER vous redirige directement sur notre interface PAYPAL où il vous sera demandé de renseigner vos coordonnées. Merci pour votre compréhension.

Résumé

La métaphysique n’est pas «un au-delà»
mais le cerveau blanc de lumières.
C’est l’abstraction des «surcharges» émotionnelles, passionnelles
C’est l’avènement du corps cosmique.
La disparition de la métaphysique n’est-elle pas
l’héroïsme du néant, De la mort, le renoncement à la foi et
«l’abstraction».
La pesanteur des premières couches neuronales
agrippées à la terre N’engendre-t-elle pas le réalisme des sciences
humaines ?
Se trafiquent ici, en ces zones, en ces lieux les
discours existentiels.
Illusions des débuts, interruptions des parcours,
aboiements des exils,
Des pertes.
Ratifications des territoires étriqués des
naissances mortelles.
La métaphysique défait les bosses, les arêtes des
malheurs, des souffrances, elle plonge les
lanières de la mécréance dans les pages bleues
des certitudes.


L’auteur

Claude Cohen-Boulakia est poétesse,docteur en philosophie, travaille sur le « corps ».

Elle a publié l’Utérus du christ ( éd, Galilée, 1978 ), Le Mal ? LaMort (éd. E.D.K, 2000) ,La Joie d’exister (éd. E.D.K , 2000 ).Elle a organisé dans le champ de ses recherches plusieurs colloques à Cerisy qui ont donné lieu
à publication dont LesFigures du Messie (éd. In Press, 1996) en collaboration avec Shmuel Trigano, Corps, âme,esprit(éd. E.D. K., 1996) avec Jacques Gorot.

Déterminismes et complexités du physique à l’éthique, autour d’Henri Atlan (éd.La Découverte., 2008 ) avec Paul Bourgine, David Chavalarias.

Lectures contemporaines de Spinoza (éd. PUPS, 2012 ) avec Pierre-François Moreau et Mireille Delbraccio.

Le blog de l’auteur « Pour moi, il n’y a qu’Eros »